Langage corporel: 10 conseils simples et puissants 1/2

1 06 2013

Le langage corporel joue un rôle clé dans la communication efficace de son leadership. Carol Kinsey Goman, experte du langage corporel et coach en leadership donne un cours appelé  » Le langage silenceux des leaders: comment le langage non verbal peut vous aider – ou vous nuire – comme leader ». Voici dix conseils extraits de son cours, et traduit du site de Forbes, qui vous donneront un avantage incontestable sur votre non verbal!

  1. Pour renforcer votre confiance avant une réunion importante, remplacer votre téléphone intelligent avec un journal. 

La plupart des professionnels que je coache, dit Mme Kinsey Goman, comprennent l’importance de dégager une certaine confiance par son langage corporel lors d’une réunion importante, un entretien d’embauche, par exemple, ou un pitch de vente important. Mais peu se rendent compte que la façon dont ils sont assis en attendant proche de la réception fait partie de la première impression qu’il feront.

Une recherche de l’Université Harvard et de la Columbia Business School montre que se tenir en position d’expansion (la tête haute, les épaules tirées vers l’arrière, les pieds assez écartés, les bras légèrement écartés) augmente le taux de testostérone (l’hormone liée au pouvoir et à la confiance en soi) et abaisse le taux de cortisol ( l’hormone du stress). Cet effet hormonal est aussi réversible, les chercheurs ont découvert, que lorsque vous vous contractez physiquement, (les épaules voûtées, le menton rentré vers le bas, etc), cette posture vous fait paraître sur la défensive et peu confiant en vous.

Maintenant, imaginez-vous sur la chaise face à la réceptionniste ou que vous attendez pour cette réunion importante. Êtes-vous penché sur votre téléphone intelligent, avec les coudes rentrés et les épaules voûtées?

Ou êtes-vous assis bien droit, les pieds fermement ancrés dans le sol, les bras écartés tenant un journal ouvert?

Et, au moment de commencer la réunion, à laquelle de ces deux hormones domine la chimie de votre corps?

2. Pour repérer un menteur, cherchez ces quatre signaux révélateurs

Des indices non verbaux de toutes sortes issus de l’inconscient ont tendance à se produire chez une personne dans un certain état d’esprit. Il a été prouvé qu’un ensemble spécifique de signaux sont des indicateurs statistiquement très précis du mensonge chez une personne:

  • Se toucher la main,
  • se toucher le visage,
  • avoir les bras croisés, et
  • se pencher vers l’arrière.

Selon une étude menée à l’Université Northeastern, si vous voyez ces quatre signaux en même temps, attention!

3. Pour qu’une tâche difficile paraisse facile, souriez. 

Image credit: AFP/Getty Images via @daylife.

Image credit: AFP/Getty Images via @daylife.

Charles Garfield, l’auteur de Peak Performance, a déjà coaché l’équipe olympique russe d’haltérophilie. Garfield a remarqué que lorsque les membres de l’équipe soulevaient des poids jusqu’à l’épuisement, ils faisaient inexorablement une grimace de douleur. Dans une expérience, il les a encouragé à sourire quand ils arrivaient à ce point d’épuisement. Cette différence apparemment mineure leur a permis d’ajouter 2-3 répétitions leurs performances.

Peu importe la tâche, lorsque vous grimacez ou froncez les sourcils tout en le faisant, vous envoyez à votre cerveau le message: « C’est vraiment difficile. Je devrais arrêter ». « Le cerveau répond en envoyant des messager chimiques de stress dans votre circulation sanguine. Et cela crée un cercle vicieux: plus vous êtes stressé, plus la tâche devient difficile.

Inversement, quand vous souriez, votre cerveau reçoit le message, « Ce n’est pas si mal. Je peux le faire!  »

4. Pour parvenir à un accord, envoyer des signaux d’engagement précoce.

Au fil des années, Carol Kinsey Goman a remarqué que les parties sont plus susceptibles de parvenir à un accord si elles commencent une négociation en affichant un langage du corps engagé  (en souriant, hochant la tête, mimant les gestes de l’autre, utilisant des gestes ouverts, etc.). Il est intéressant de constater que ce résultat positif est le même que le langage corporel adopté soit le produit d’une réaction inconsciente ou une décision stratégique.

5. Pour encourager la collaboration, réorganiser votre bureau.

Projeter une image de puissance et d »autorité peut être un élément clé de votre stratégie non verbale pour impressionner les clients potentiels, des clients et des investisseurs – et si c’est le cas, votre bureau doit être organisé comme un symbole visuel de votre image d’entreprise.

Toutefois, quand il s’agit de bâtir une collaboration au sein de votre équipe, les indices de pouvoir et d’autorité peuvent envoyer des messages contradictoires, nettement indésirables. Si la création d’une culture de collaboration est essentielle pour répondre à vos objectifs d’affaires, alors vous voudrez peut-être réorganiser votre bureau pour refléter cette réalité. Par exemple, accueillir les gens directement en face de votre bureau (surtout si leur chaise est plus petit et plus étroite que la vôtre), les place dans une position concurrentielle (et défavorable). Au lieu de cela, essayez de mettre le fauteuil du visiteur sur le côté de votre bureau, ou créez une zone de conversation (chaises de taille égale disposées autour d’une petite table ou à angle droit par rapport à l’autre) afin d’encourager un sentiment de l’informalité, d’égalité et de partenariat.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :