Quelques conseils pour améliorer votre prise de parole en public (2)

8 03 2013

Communiquer en public de façon dynamique

 A. PORTER LA VOIX
Parler, c’est d’abord se faire entendre.
Utilisez votre voix. Pensez à vous adresser aux auditeurs placés en fond de salle : ils doivent pouvoir vous entendre sans faire d’efforts.

Source: Pinterest http://alturl.com/q2u97

Source: Pinterest http://alturl.com/q2u97

Premier conseil :
Respirez largement : vous pourrez ainsi projeter votre voix avec plus de vigueur. La voix prend sa source dans l’abdomen. Elle est amplifiée par les résonateurs de la bouche et du nez qui peuvent être rendus plus performants au moyen d’exercices d’articulation.
La respiration se contrôle. Veillez à ne pas inspirer trop souvent, de manière chaotique, mais au contraire à vider complètement l’air de vos poumons quand vous vous exprimez. Si vous avez tendance à parler vite, posez votre débit. Si vous avez tendance à traîner, mettez du rythme dans vos prises de parole.
Deuxième conseil :
Articulez pour faire sonner les consonnes et libérer la voix contenue dans les voyelles. Lisez de temps en temps à voix haute (une histoire pour enfants par ex.) pour développer votre expressivité.
Vous pouvez aussi vous exercer à répéter des virelangues ou des exercices d’articulation (ex : piano panier  panier piano; coca cola; six petites truites cuites six petites truites crues).
Troisième conseil :
Prenez appui sur vos talons lorsque vous parlez : votre voix deviendra plus puissante et plus grave.

B. RENDRE SA PRISE DE PAROLE VIVANTE

Premier conseil :
Utilisez le potentiel expressif de votre visage (souriez, variez les expressions de votre visage). Parler de manière expressive, nuancée.
Deuxième conseil :
Regardez votre auditoire de manière directe, panoramique, communicative. N’ayez pas peur de regarder les gens dans les yeux (sans insister) : ils se sentiront plus concernés.
Osez les silences. Prenez le temps de respirer entre chaque phrase, chaque idée.
Troisième conseil :

Apprenez à improviser (souvenez-vous: Top 10 des idées-cadeaux pour les amateurs de présentations publiques)

sur un sujet donné, ne vous cantonnez pas à dire ce que vous avez planifié à l’avance. Le fait d’improviser s’exerce. Si une improvisation par essence ne se prépare pas, la souplesse et la fluidité mentales nécessaires pour improviser peuvent être optimisées.

Si vous ne disposez que de quelques secondes avant d’intervenir en public, préparez en priorité votre introduction et votre conclusion (elles seront généralement liées entre elles et dépendantes de votre objectif).
Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :