« Pour être simple, il faut beaucoup apprendre. »

8 12 2012

Source: http://pinterest.com/pin/187392034466512303/

Source: Pinterest http://alturl.com/jp5gd

En ce samedi matin, je file simple (en québécois dans le texte:-))

J’ai le goût de partager avec vous un extrait de ma lecture du moment : « La présentation mise à nu — pour des présentations percutantes avec ou sans diaporama » de Garr Reynolds. 

la présentation mise à nuGarr Reynolds, auteur des best-sellers PrésentationZen et PrésentationZen Design, dévoile dans ce nouvel ouvrage comment toucher son auditoire en transmettant l’essence du message, débarrassée de tout le superflu. Il apprend à l’orateur à se mettre à nu en adoptant les principes de simplicité, clarté, honnêteté, intégrité et passion et en reléguant les diapositives, ou slides, à leur rôle de support.

La simplicité signifie supprimer le superflu et ne conserver que l’essentiel.

C’est un concept fondamental du design, qui s’applique à la communication en général. De nombreux intervenants tombent dans le piège qui consiste à croire que, pour que le public en retire au moins un petit quelque chose, il faut lui dire absolument tout ce qu’ils savent sur le sujet. Par conséquent, ils parcourent leurs éléments au pas de course, s’assurant de couvrir une liste interminable et prédéterminée des points à traiter. Dans l’espoir qu’il en restera quelque chose. Le truc, toutefois, est de savoir ce qu’il faut exclure de votre discours et de délivrer votre message de la manière la plus simple possible, sans abêtir le contenu ni être simpliste.

Le secret est de choisir les bons termes — il n’y a pas de récompense, à la fin, pour celui qui débite le plus grand nombre de mots. Il s’agit de qualité et non de quantité, et il faut toujours faire preuve de clarté.

Comme l’a dit autrefois Dizzy Gillespie, « il m’a fallu toute une vie pour apprendre ce qu’il faut ne pas jouer ».

La tentation d’ajouter davantage, « juste au cas où», est forte, mais le cerveau a besoin qu’on le laisse tranquille.

En supprimant le superflu et en parlant simplement, en cherchant l’économie de mots, vous rendez les choses claires et vous leur permettez de s’écouler.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :